THE KILLERS M’ONT TUER

N’allez pas vous imaginer que le courroux qui va suivre résulte du confinement forcé que je supporterais psychologiquement très mal. Il n’en est rien. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes en guerre bactériologique possibles. Au contraire, il est des confinements dont on aimerait que jamais ils ne cessent, surtout lorsqu’ils s’appliquent […]