Blog

SUPER PARQUET “Couteau / Haute Forme”

A l’instar des défricheurs du rock furieux qui foisonne partout dans l’hexagone, SUPER PARQUET est un autre pan de ce renouveau bouillonnant aux influences multiples qui n’hésite pas à mélanger les sonorités originelles d’Auvergne à un son plus contemporain, bousculant ainsi les limites entre traditionnelles et l’électro dans le seul objectif d’en augmenter les sensations, novatrices, festives et transmissives. les Auvergnats font un retour discographique avec au programme un double album “Couteau / Haute Forme”, à paraître en deux temps : le 17 juin en digital puis le 16 septembre en physique (cd et vinyle).

Super Parquet vient d’un big-bang, d’un choc heureux des cultures, pour constituer un big band néo-trad formé par Antoine Cognet (banjo), Louis Jacques (voix, cabrette, cornemuse) et Léo Petoin (clé de voûte du son hors scène), Julien Baratay (machines et voix) et Simon Drouhin (boîte à bourdons “BAB”, synthétiseur). Ils viennent du pays des montagnes aux mille et une légendes, inventer ensemble un nouveau folklore, riche de sens et de transe. Ces 5 alchimistes entendent bien mixer, triturer, faire renaître les éléments sonores venus de leurs enfances locales avec un électro moderne boosté aux hormones et plein d’envie communicative. 

 

Le terme néo-trad semble vraiment trompeur, tant, à l’écoute de ce double album “Couteau / Haute Forme”, possède à merveille les instruments traditionnels, mais étonnamment, ces derniers parfois font presque peaux neuves à côté des sonorités modernes fort heureusement bien intégrées donnant de beaux moments réjouissants. Cette obédience musicale à bien des occasions, sait faire de grand écart stylistique, propulsant ainsi un souffle plein inspiration en nous en mettant plein la vue et les oreilles. Et même si derrière une telle description, on pourrait serrer des dents, il suffit d’écouter les titres flamboyant “Couteau”, “Sumatra” ou encore “Haute Forme A” pour comprendre que SUPER PARQUET dégage une vraie puissance, une vraie folie douce où le groove ravageur et la magie entêtante est partout.

On a là bien plus qu’un simple groupe ayant saupoudré d’électro électrique l’acoustique d’antan, mais plutôt un véritable phénomène liant hier à aujourd’hui d’un fil d’ariane résolument intemporel, prêt à conquérir le monde !

 

Suivre SUPER PARQUET : Site – FacebookInstagram

Photo de couv. ©Ben Pi

Stef’Artzak