Chroniques

“POMPEII” l’apocalypse selon CATE LE BON

La musicienne et productrice galloise, Cate Le Bon, nous présente son sixième album “Pompeii”. Captivante et intrigante immersion dans une apocalypse pop.

Ces dernières années, Cate Le Bon est devenue une collaboratrice très appréciée et recherchée, produisant des albums pour des artistes tels que Deerhunter, John Grant, et bien d’autres encore. Il y a une écriture progressive de l’auteur-compositeur gallois. Utilisant le nom de Pompeii comme point de comparaison des événements apocalyptiques que le monde connait ces dernières années, auxquels aucun de nous n’est à l’abri. L’album a été enregistré en collaboration avec Samur Khouja, où Cate Le Bon a joué presque tous les instruments et également passée beaucoup de temps a la production, perfectionnant ainsi le son exigeant du disque.

 

Comme dans la plupart de son travail, les chansons de Cate Le Bon possèdent les textures qui s’épanouissent dans une riche colorée, produisant un effet fascinant. “Cry Me Old Trouble” en est un exemple, tout comme les réverbérations spacieuses autour de la voix sur “Harbour” et “French Boys“.

 

Un album dépouillé, voix limpide, sans faille, guitare, basse et saxo parfaitement équilibrées, nous porte bien au-delà du conscient, dans une autre dimension. L’écoute de Pompeii, s’apparente à une expérience introspective, un voyage vibratoire de l’intérieur vers l’extérieur.

 

 

 

Suivre : https://linktr.ee/catelebon

 

Stef’Arzak