AccueilActuBlogLittérature

Beatlestones, un duel, un vainqueur, un livre à ne pas manquer de lire !

Les Beatles et les Rolling Stones ont marqué durablement l’histoire du rock britannique dès le début des années 60.
Alors que Ringo Starr vient de fêter ses 80 printemps, Paul Mc Cartney sort une version remastérisée de son album solo Flaming Pie (1997), George Harrison le plus jeune des Fab Four s’est fait la malle au paradis musical en 2001 (bientôt 20 ans !) et John Lennon manque cruellement à ce monde qu’il n’aurait pu « imaginer » ainsi.


Sans Brian Jones, parti beaucoup trop tôt à 27 ans et toujours ensemble pour le meilleur et le pire, les Rolling Stones quand à eux font partie de la tribune actuelle des artistes en activité demandant aux politiques de ne plus utiliser leurs chansons sans leur permission au préalable (Donald Trump avait osé passer ‘’You can’t always get what you want’’ dans ses meetings de campagne).

Il y a des groupes qui survivent au temps, ensemble, et d’autres qui se dissolvent ou se séparent pour un temps en solo ou pour toujours, parfois même en envolée vers le ciel. D’autres tournent le dos à la musique, se diversifient ou ne peuvent plus s’en passer. Les fans nouveaux ou de la première heure continuent leur admiration exponentielle, démentielle et fidèle malgré le temps qui trépasse.

Laissons parler le livre lui-même à chaque lecteur à travers quelques extraits :

« Les Stones sont le groupe le plus sulfureux des années 1960 et aussi un mode de vie. Porte-parole d’un monde en libération échevelée, les Stones et les Beatles ont déployé une poésie luxurieuse ».

« Les Fabs comme les Pierres sont avant tout des créateurs et des innovateurs, musicaux pour les premiers, scéniques pour les seconds. En matière d’écriture et de composition, les Beatles tiennent la pôle position et ne laissent le lead aux Stones qu’à partir de 1970, mais par forfait ».


« La drogue des sixties est centrale dans le parcours des deux groupes. Le narco-alcoolo-tabagisme des Stones comme celui des Beatles est inséparable de leur vie, de leur trajet et de leur création comme il le sera pour les musiciens de cette époque, précédents ou à venir »

« Les Stones sont au sexe ce que les Beatles sont à la musique ».

« Beatles et Stones ont en commun une trajectoire constellée de luttes d’égo, querelles d’argent, de jalousies, de trahisons, de bassesses ou de médiocres vengeances ».


« Après dix ans d’amitié et de complicité hors du commun, les Beatles se séparent en 1969. Les Stones ne se sépareront jamais vraiment non pas parce que leur relation mérite d’être poursuivie jusqu’à ce que la mort fasse son oeuvre mais tout simplement parce qu’ils n’ont en fait jamais vraiment été unis; ils sont devenu une institution rock business unique. Ils ont fait d’excellentes affaires (T-shirts, mugs, cahiers, porte-clés pour leur logo). Les Stones disposent d’une identité graphique mondialement reconnaissable à travers le célèbre ‘’Tongue and lips logo’’.

« Il n’est jamais trop tard pour bien faire pareil Mick Jagger est anobli par la reine en 2003, six ans après Paul Mc Cartney (1997) ».

« Etiez-vous Beatles ou Rolling Stones ? La sempiternelle interrogation n’a jamais laissé de place à la synthèse nuancée ou aux échappatoires. Le débat fait toujours rage ».

Yves Delmas et Charles Gancel, deux chefs d’entreprises férus de musique, entre les deux groupes le coeur de leur écriture balance. Ils co-signent un ouvrage de grande qualité et essentiel à toute personne souhaitant poursuivre avec bonheur le dessein de se replonger dans l’ère pré-covid de développement du pop rock britannique, l’anglais chantant et internationalisant la musique comme jamais auparavant (euh si mais en fait avec deux groupes mythiques comme ça….l’avant ne comptent pas plus que le pendant de l’après) concerts mythiques, vies trépidantes de stars adulées et approchées sans distanciation, parfois même jusqu’à ce que la mort les séparent (John Lennon et Brian Jones), ou que la vie permette à de tels génies sonores d’éclorent et servir magnifiquement et durablement la culture internationale.

Beatlestones, un duel, un vainqueur, Yves Delmas, Charles Gancel, Le Mot et le Reste, 2020, 20 €.


Van Memento Maury