“SORRY WE MISSED YOU”. WORKING DAY AND NIGHT.

Ken Loach est comme le beaujolais nouveau. Nous l’attendons toujours avec un plaisir teinté d’appréhension. Cette année, allait-il nous décevoir ou nous enchanter ? Allait-il nous laisser un arrière-goût amer ou nous transporter au bout de quelques minutes tant sa richesse et son arôme enivreraient le plus endurci des cinéphiles ? Pour sa dernière livraison, le […]