ChroniquesInterviewsMusique

Skalli «Ins & Outs» Interview…

Après une première aventure musicale sous le nom de Maedusa, Florent lance un nouveau projet sous le nom de Skalli et accouche d’un LP nommé “Stories”. Cette année, il récidive avec son successeur intitulé “Ins & Outs”, accompagné par le musicien multi-instrumentiste Serge Descombes pour encore élargir la palette sonore sur dix nouveaux morceaux puissants, tutoyant les horizons musicales de Neil Young, Nick Drake ou encore de The Velvet Underground. Aussi étonnant qu’envoûtant cet opus nous interroge, nous avons demandé à Florent de nous en parler et il nous répond avec enthousiasme.

Comment est né Skalli ?
Après avoir été membre de nombreuses formations, et en particulier après le split de Maedusa en 2010, Florent et Serge se réunissent avec l’envie d’ouvrir un nouveau champ artistique autour des titres écrits par Florent.

Depuis “«Stories»” il y a un gros changement dans votre manière de faire votre son. De quelle manière l’avez-vous développée cette fois?
«Stories» est un premier album typique: une base d’idées foisonnantes, une période exploratoire, et une résultante éclectique ;même si l’on reconnait la patte de l’écriture dans chaque morceau. Au niveau du chant également :«Stories» est un album narratif dans lequel le chant est presque parlé.
«Stories» a permis de poser les bases de SKALLI et a servi à définir la direction au niveau écriture, son et chant. S’il a été enregistré comme un patchwork d’idées et d’éléments sonores, «Ins & Outs» a lui été joué en live avant d’être enregistré, et reflète l’interprétation de chaque piste par un musicien.
Concernant le son en lui-même, nous avons enregistré dans le studio de Florent. On a donc disposé de temps pour développer les sonorités et les textures : chaque instrument, chaque ampli, chaque micro a fait l’objet d’un choix méticuleux. Nous avons principalement utilisé du matériel et des techniques d’enregistrement vintage pour arriver à nos fins.

Votre album ” Ins &Outs ” sortira le 3 décembre 2021. Quel est le sentiment qui représente le mieux votre attente ?
Compte tenu du coté confidentiel et exploratoire de «Stories», nous considérons «Ins & Outs» comme le premier véritable album, définissant le SKALLI d’aujourd’hui et de demain. Nous espérons que cette sortie nous permettra de nous faire connaitre autour de ces chansons et de ce son, et trouver et construire ainsi la base de notre audience que nous espérons la plus large possible.
La sortie d’ «Ins & Outs» donnera aussi l’occasion d’une série de concerts (début 2022) qui permettra au public de nous découvrir live.

Pouvez-vous nous parler un peu de l’écriture de votre album ?
L’écriture et la composition sont celles de Florent. Au gré des rencontres, des aventures et des histoires, Florent écrit de nombreux titres. Parfois instantanément, parfois en se retournant plus tard sur des évènements passés. «Ins & Outs» est une sélection de chansons écrites par Florent pendant une fenêtre de temps précise, qui ont été sélectionnées par SKALLI en cohérence avec la thématique d’ «Ins & Outs» : l’histoire du temps, des interactions entre les personnes, qui génèrent joie et souffrance.

À part le besoin évident de faire de la musique, qu’est-ce qui vous a motivé à mettre en œuvre cet album ?
Outre l’écriture, qui correspond à l’expression spontanée d’un besoin intérieur, la constitution de SKALLI avec deux musiciens supplémentaires pour forger le son et produire «Ins & Outs» nous procure un plaisir fou : faire revivre en live le son qu’on aime, et le partager en concert.

Y a-t-il des groupes, des artistes, de la scène actuelle que vous aimez particulièrement ?
Oui, bien sûr, nous n’écoutons pas seulement des groupes 60s/70s. il y a un grand nombre d’artistes récents qui occupent nos playlists :
– Du psyché actuel : Tame Impala, Unknown Mortal Orchestra, Khruangbin
– Du rock américain Côté Est comme Côte Ouest : The Strokes, Band of Horses, The Decemberists
– De l’électro pop moderne : Metronomy, Future Islands, The War On Drugs
– Ou même parfois de la soul (Michael Kiwanuka par exemple).

Votre premier single “Pantomimes” est déjà disponible. C’est une balade bucolique à l’atmosphère printanière. Pourquoi choisir ce titre là ? Pour nous réchauffer de l’intérieur ? 
Nous entamons l’hiver, et nous voulions vous mettre du baume au cœur. Outre cela, le choix de sortir « Pantomimes » comme premier single d’ « Ins & Outs » nous permet de nous présenter avec un titre qui définit parfaitement notre écriture et notre son : des mélodies pop, des harmonies chantées, un son vintage folk/rock. Tout ce que nous recherchons !

Il y a les thèmes du voyage et du temps qui sont récurrents dans vos chansons avec un côté globe-trotter prégnant. Est-ce un hasard ou votre volonté ?
Sans être une volonté explicite, c’est la résultante directe des thèmes abordés par «Ins & Outs» » : ce sont des histoires, des moments de vie, qui se sont déroulés aux 4 coins du monde. Cela procure à l’album un côté cinématique : si l’auditeur rentre dans le morceau ou l’album, SKALLI lui propose un petit voyage…

Avez-vous des plans, des projections dans un futur immédiat pour le groupe ?
Oui, le début de l’année 2022 va être chargé ! Nous sortirons un deuxième clip sur une chanson de «Ins &Outs» dont nous tairons le nom pour l’instant. Outre cela, la période s’agrémente d’une série de dates qui seront bientôt fixées. Principalement à Paris et alentours.
Et après cela, nous repartons en studio pour enregistrer le prochain album de SKALLI. Et nous avons déjà une bonne idée de là où nous allons.

Skalli «Ins & Outs»

Suivre et écouter SKALLI : https://www.facebook.com/SkalliMusichttps://www.instagram.com/skalli_music

Stef’Arzak