Blog

Samaïn Fest octobre 2019

Samaïn Fest 2019

C’est au cœur du paisible village de la Mézières (35), que se sont réunis, pour la 9ème édition, les amateurs de culture celte section musicale entre chants traditionnels au Black Metal.

Tout y était !!  Un décor des plus travaillé, que ce soit en extérieur, pour donner le ton aux festivaliers, sans oublier le lieux de tous les délices; la sale de concert, également réservé aux artistes créateurs et autres Merchandising.

2 jours de scène pour  la grande famille du Metal par Lust4live.fr

Vendredi 25 octobre 2019

Anken

Débuter le Samaïn Fest 2019, par un groupe qui va éveiller le public et chauffer les planches, ce n’est pas chose simple.

Le choix de la programmation du festival a réussit son pari !

Grâce au accords et rythmiques de Anken, la porte de l’imaginaire et du mysticisme celte s ‘est entrouverte.

Ambiance beauté sombre, littéraire et déroutante tel et le credo de Anken.

Les premiers spectateurs ne s’y sont pas trompés, le Samaïn Fest 2019 à la Mézière a bel et bien débuté !!

 

 

The Druids of The Gué Charette

Ils sont de retour ! Nos dynamiques Druides de Monterfil, feront parler d’eux en 2020, après quelques festivals. Mais ça on y reviendra sur Lust4live.fr, c’est promis !

 

Oui ils sont là en pleine forme avec un show bien rodé et des titres qui ont bien grandis depuis ma rencontre avec cette joyeuse troupe de Metal brillante et d’humeur joyeusement celtique, à la Fontaine de St Péran en avril dernier.

The Druids of The Gué Charette, montent désormais sur toutes les scènes pour partager leur séances charismatiques musicales !

Lors de ce show ils ont démontré la maîtrise de leurs compositions marquée de l’image  étrange et attirante de cette bande de Druides..instruments précis et chansons efficaces..on attend des nouvelles prometteuses !!

Stonewitch

Stonewitch ensuite a ensuite enfoncé le clou en installant sur scène un son digne de Doom bass des années 70.

Comme une plongée riffée de bout en bout, à tous les titres, on reprend un lot de décibels mélodiques soutenus par un groove qui fait battre la semelle.

Ebel Elektrik

Ebel Elektrik, un power trio qui a su également chauffer à blanc un public de plus en plus nombreux à ce Samaïn Fest 2019.

Mix très impressionnant qui emporté un public heureux de vivre ça et maintenant !!

Pour achever notre voyage aux pays du rock stone, une parenthèse de blues mémorable de 10 minutes….. Top !!

Une Basse rythmique et ses lignes qui vous conte des titres hyper dynamiques.

La guitare de Florian, digne héritier de Hendrix et de Mick Ronson et pour achever une section rythmique qui ne lâche rien du début à la fin du show.

Le public qui communie en réponse à la bonne humeur que diffuse le groupe, pour un festival c’est une clé  de la réussite !!





Herzel

Avec Herzel, le Breton reprend la voix du Metal pour jouer des titres avec justesse dans sa narration de la diversité de la culture celte.

Ça groove juste, grâce à cette section rythmique appuyée de riff pesé et efficaces.

Le public n’est que headbangers en pied de scène !

 

Ça chauffe et le sol de la salle Cassiopée devient incandescent.

Les fan de Herzel ne s’y sont pas trompés, le groupe a joué pour eux et tout ceux qui, amoureux de la musique, aiment partager ces instants de festival.

Witchthroat Serpent

Des toulousains en pays celte, pour un rendez-vous sur une scène chaude comme une forge en pleine activité….C’est bien là le moment de Witchthroat Serpent !





La basse Doom est de retour pour un trip rougeoyant comme les flammes qui animent le public conquit par cette programmation 2019.

Ça vous martèle au point de dérouter le cerveaux qui cherche le chemin dans ses suites d’accords racés….

Ça fonctionne les titres s’enchaînent et vont lier tous les auditeurs jusqu’à la dernière note de Witchthroat Serpent.

Monkey 3

La suisse à l’honneur et en scène !!

Monkey 3 c’est cosmique et ça vous emmène loin, très loin de ce que vous imaginiez en vous rendant à ce festival.

Oui un voyage au pays de la finesse des sons accompagnés de lumières bleues et blanches comme si les nuées envahissaient la scène.

Il en faut peu pour être bien ensemble …Monkey 3 en fait la preuve, toute la famille du Metal achève en beauté de bleu sombre vêtue, cette première journée du Samaïn Fest 2019, sous la bienveillance d’une Lune hypnotique.

Samedi 26 octobre 2019

…Back in hell….

En ce gris samedi, retour à la Salle Cassiopée de la Mézière pour se réchauffer et trouver le démoniaque réconfort des riffs des groupes du jour !!!

Filthcult

Metal sur fond de ligne de basses électro pour l’ouverture de ce deuxième jour, Brutale rencontre….C’est pour mieux préparez tes oreilles mon enfant….

Grosse impression mais belle impression pour ce trio scénique qui jouait encore devant le bars il y a un an.

Il ne faut pas s’y tromper, Filthcult prend de l’envergure et nous pourrions bien les retrouver en premières parties lors de grandes affiches !

Ça bondit, ça sonne fort et ça fait beaucoup de bien !!

Pas de baisse de régime et en avant pour la suite !!

Sacral Night

Sacral night, petits enfants de Mercyful Fate, oui plutôt oui…

Les titres sont marqués et marquants par les rythmiques soutenues par un chant et un look à la sauce Metal 80.

Belles lumières, une fois de plus faut-il encore le souligner, pour ce groupe qui par sa présence scénique et ce fort caractère a posé son empreinte sur cette scène, pour que les suivants ne les oublie surtout pas !!

Les tons sombres montent et la suite ne va pas me faire mentir, il marche et sonne fort ce samedi 26 octobre au Samaïn Fest 2019 !!

Inseminate Degeneracy

Vous voulez du Power Trio Metal en voilà !

Efficacité et mélodie riffée, telle est la patte musicale de Inseminate Degeneracy.

Ce style dit “Slamming Brutal Metal” a bien permis aux Headbangers de se montrer à nouveau et cela pour jusque la fin du festival d’ailleurs !

Ils ont joués en première partie de Napalm Death à Rennes à l’Antipode, pas étonnant ! Leur technique est chirurgicale et précise dans les titres et leur présence sur scène.

Pas de mouvements exagérés, tout est mesuré et rudement intense.

Fort et bien joué Inseminate Degeneracy !!!

Can Bardd

Le Black Metal sous une forme mélodique, des celtes de Lausanne…c’est là l’identité musicale de Can Bardd.

La communion avec le public ne s’est pas fait attendre, le début du concert a donné le ton !

L’Atmospheric Black Metal laisse encore un peu de lumière entrer. Les compositions, à mes oreilles, sont sans retenues pour mieux vous emmener au pays de ces Elvet Underground.

Prestation magique et de belle facture musicale ! Les luthiers du Black Metal étaient bien là aussi !!

Sublime Cadaveric Decomposition

1, 2 et 3 c’est reparti pour la noirceur angélique avec Sublime Cadaveric Décomposition !

Oui par de là des rythmique très marquée, le chant juste et fort trouve sa place dans ce Grind.

Décapantes les “décompositions” composées par ces parisiens.

On chante du Grind mais on sait communier avec le public et ça c’est aussi important que la qualité des titres interprétés.

Des premières aux dernières notes on est convaincu par ce groupe de scène !

Beast on Stage et on a aimé ça au Samaïn Fest 2019 je peux vous le dire !!

C’est pour mieux annoncer la suite….toc toc…”Oui qui est là ?”…personne ne répond juste une lumière rouge sang sous la porte et comme un grognement sinistre étouffé….il est temps de laisser entrer le sauvage et le putride !!!

Necrowretch

Première seconde, premier pas dans l’enfer de Necrowretch …..

Ils ne vont pas vous lâcher, de par l’ambiance et cette voix….des débuts pour ce groupe prometteur de Pure Satanic Death Metal

Rouge et noir telle est l’ambiance, pas de quartier, vous avez beau essayer de trouver un asile à cette ambiance, rien n’y fait ! Avec un chant guttural et des riffs en béton sans oublier ce démon de batteur, ça marche fort bien !!

Oui un diable  de batteur seul en douche blanche…des yeux maléfiques !! Sans oublier son jeu soutenu et très fin, un virtuose !!

Mise en scène très étudiée et efficace pour un groupe qui retourne toute la salle à son avantage !

L’univers de ce groupe est très impressionnant et addictif pour qui se laisse aller aux rêves les plus fous du monde du Metal.

Saor

Les celtes et l’Ecosse c’est évident ! Donc on va clore notre Samaïn Fest 2019 par la prestation scénique de Saor.

Le violon donne la note, aux morceaux interprétés pour mieux souligner la communion avec le public du festival. Les Power Chords se mêlent à la douce noirceur du violon, la magie opère.

Une vraie belle identité hors du commun pour Saor.

Un groupe de scène, c’est évident, allez courrez les voir jouer !

Difficile de décrire cette ambiance basée sur des musiciens très calés, avec on l’imagine de l’expérience et/ou du génie.

Fin de Festival…

Il était donc temps de partir, après un passage au Bar du Samaïn Fest 2019, où la bonne humeur et les sourires ont été reçus durant ces jours de notre présence.

Lust4live.fr tiens à remercier tous les organisateurs de cet événement, pour leur gentillesse sans oublier tous les techniciens et bénévoles. Bravo aux artistes pour ces prestations scéniques !

Contact Festival : http://samainfest.bzh/

A l’an prochain !

Guillaume d’Arsène