Chroniques

MNNQNS CASSE LA BARAKASON

Voilà donc le groupe de Rock français dont tout le monde parle, MNNQNS (prononcer Mannequins). Sans doute la révélation du moment. Force est de constater que cette réputation n’est pas usurpée. Dans la chaleur de cette salle @LaBarakason (Rezé) , ce n’est pas un simple concert que nous allons voir, il s’agit plutôt d’un autre type d’événement, du genre déferlement de délectations sonores.

Après le premier titre instrumental d’introduction “Intro“, c’est une déferlante d’énergie qui a pris la scène avec “Bored in This Town” puis “If Only The Could”. En effet les quatre jeunes fougueux, originaire de Rouen, et lauréats du Prix Ricard Live Music 2018, n’y vont pas de main morte lorsque qu’il s’agit de balancer des riffs, de taper sur les fûts, ou de porter la voix au firmament. Et ils le font avec une rage comme on n’en voit que rarement en live.  Cette énergie prend immédiatement le public aux trips, qui aussitôt, le lui rend en avalanche de cris de joie. Du rock lourd et dynamique comme on l’aime.

Le groupe enchaîne par l’enflammé “Fall Down” avec ses riff à la Brian May, au rythme rock énervé obsédant, qui augmente encore la folie des spectateurs, déjà en nage. Mais attention ne vous y trompez pas, MNNQNS, ce n’est pas pour autant un déballage de force sans consistance ! La preuve avec les titres suivants “Urinals“, “Drinking From the Pond” et “Limits of Town”, alternant passages mélodiques et climat psyché aux longs gimmicks de guitare hypnotique. Suivi par “NotWhatYouThoughtYouKnew”, sans doute l’hymne à la joie le plus emblématique du groupe.

Arrive la reprise “Totally Wired” de The Fall en hommage à son chanteur Mark E Smith décédé en janvier 2018. (A noter que Mnnqns sera présent sur l’album hommage “The Fall : A French Tribute” aux cotés de noms prestigieux comme “Frustration“, “Vox Low “, “Cannibale” et “Michel Cloup Duo“, disponible le 15 novembre 2019).

Évidemment la voix d’Adrian (le chanteur) n’est pas anecdotique dans leur performance scénique et rajoute de la noblesse à leurs mélodies percutantes, L’ensemble en fait leur identité à l’efficacité parfaite !
Juste avant “Tape Counter” il annonce que leur album vient d’être édité en version limitée vinyle rouge.

Après plus d’une heure de live c’est l’heure du dernier titre, mais non des moindres. Le tripant “Glory Paul“, morceau, sans conteste, le plus barré de leur jeune répertoire. Complètement perché ! Mélange expérimental psychédélique jouissif, entre “Rage again the machine” et “Ty Segall & The Muggers” qui déclenche les clameurs de l’auditoire. Le “frontman” rejoint les rangs du public dans une osmose totale !
Un final mémorable qui commence par une accalmie et finit par une explosion !

En un mot comme en cent, si MNNQNS venait à tourner dans votre région, il serait vraiment dommage de les rater ! vous n’en resterez pas de marbre !

Suivre MNNQNS https://www.facebook.com/mnnqns/
Écouter MNNQNS https://lnk.to/MNNQNS-Advertisement

Crédit Photo : Stéphane Perraux

Stef’Arzak