Blog

Mattiel “Georgia Gothic” gothique harmonieux

Le Duo originaire d’Atlanta, Mattiel Brown et Jonah Swilley, nous expose leur nouvelle collaboration discographique, délicieusement gothique et résolument harmonieuse.

Après un premier album éponyme en 2017, suivi en 2019 de “Satis Factory“, “Georgia Gothic” nous arrive aujourd’hui avec indubitablement la même la prestation vocale de Mattiel Brown, mais avec un ton plus délicat. Il y a cette approche accrocheuse qui ressorte parfaitement sur l’EP de 2021 “These Words“, et qui comportait déjà cette nouvelle facette.

 

Mais l’énergiquement captivant “These Words” était peut-être le premier morceau que Mattiel avait sorti et qui attire encore plus l’attention des auditeurs de “Georgia Gothic” de cet album en grande partie conçu d’une manière différente de ces albums précédents. Pour la première fois, la majorité des chansons de l’album de Mattiel ont été assemblés avec un niveau beaucoup plus élevé de collaboration. Mattiel Brown et le producteur multi-instrumentiste Jonah Swilley s’enfermant dans une cabane isolée dans la foret près de leur d’Atlanta, devenant un facteur déterminant créateur entité du processus créatif…

Georgia Gothic” couvre beaucoup de terrain au cours de son voyage avec des pistes incantatoires et habitées, donnant à l’album la sensation d’une pop gothique brillante et c’est sans aucun doute l’endroit où se trouvent les points forts de cet opus. Le premier single est une impressionnante pépite sucrée irrésistible de fuzz-pop limpide, une chanson d’amour écrite pour la star de cinéma en question.

La contribution considérable de Swilley à l’esthétique de “Georgia Gothic” est ici aussi a souligner, ayant joué la plupart des instruments et ayant produit le disque. Le processus d’écriture qui en découle avec de belles idées musicales, donne l’impression que le duo a volontairement poussé leurs respectifs puissances intérieures vers des éléments plus accrocheurs pour façonner une pertinente complicité. Cette nouvelle direction semble être le chemin qui leur correspond le mieux individuellement autant qu’en groupe, car ces émergences se tiennent considérablement bien. 

 

 

Des chansons que les auditeurs veulent encore et encore garder au chaud comme “Blood in the Yolk” qui tel un Saint Graal de pop-gothique est bien là pour maintenir le niveau de passion et d’émotions qui nous charmes chez Mattiel depuis toujours.
Cet album possède de magnifiques moments d’osmoses qui pourraient certainement rester bien au chaud dans nos oreilles pendant très longtemps.


Suivre Mattiel : https://www.facebook.com/therealmattiel