Blog

Avec les mains

Perpignan.
Sa gare qui est le centre du mode selon Dali, ses bols de picolât, son Castillet, La Basse, La Passerelle, la place Cassanyes, le palais des rois de Majorque.
Mais Perpignan n’est pas qu’une ville de carte postale.
Tout un vivier rock, frémit et bouillonne depuis bien des années.
Récemment les Liminanas ont brillé de mille feux dans le monde entier, délivrant leur rock yéyé moderne et garage, avant eux, Dani avait représenté la ville dans le monde branché parisien.
Aujourd’hui, le nouveau nom à retenir c’est The Hands.
Ils ont sorti le 14 mai dernier leur troisième lp , « Reflections », enregistré par leur ami Renaud Picard, mixé par Briane (himself) à Perpignan, et masterisé au Vintage Sound Studio de Luis Mazzoni et réalisé en collaboration avec le label Staubgold et Cougouyou Music du célèbre Markus Detmer.

Reflections est composé de 10 brûlots qui vous font vous trémousser instinctivement.
Un son garage très homogène et moderne. Des compositions vives, virevoltantes avec des guitares fuzz comme on les aime. Briane n’aime pas, mais on pense aux rock des Growlers du Chinese fountain.
L’album démarre avec un « thanks » qui n’aurait pas dépareillé sur un album des electric prunes. Aussi courte qu’efficace. Le ton est donné. Briane, le chanteur et principal compositeur a mis toute son âme et son cœur dans cet album. Il y a tout à la fois de la réflexion et de l’urgence tout au long des dix plages.
Un joli clin d’œil explosif avec « we are so lame » destiné aux copains du groupe italien du même nom.
Ça sonne, ça déferle, ça tonne, c’est plein de sensibilité. C’est du rock.
Aussitôt les derniers échos du morceau 10 éteints, on se lève pour remettre la face A du disque.
Vous l’avez compris, précipitez vous sur cet opus qui va égayer vos mornes journées et enchanter les autres jours.

 


https://staubgold.bandcamp.com/album/reflections