ActuBlog

ULTRA ROMANCES

Un peu de fraîcheur souffle sur la planète électro-pop avec Ultra Romances, groupe parisien, et son premier single Eté vertigo. C’est entêtant, entraînant, bien produit et ça fait beaucoup de bien !

Agathe Genieys, la chanteuse de Ultra Romances a toujours aimé les mots du plus loin qu’elle se souvienne. Ecrire des lettres d’abord, puis est venue la poésie. « En réalité, je crois que j’écrivais plutôt des chansons qui ne trouvaient pas leurs interprètes, alors elles se sont figées dans des recueils, parce que je ne voulais pas les perdre. »

« Ballade à deux voix », son recueil de poésie, est accompagné d’aquarelles de Jennifer Pasquet. « J’écris à l’encre de ta bouche / d’un rouge baiser / un rouge d’alizarine / qui te colore jusqu’aux narines / ma rose des vents/ cardinal de mes repères / ancré dans ma chair ». Boussole

À 3 ans, Agathe réclamait la chanson de Jil Caplan « cette fille n’est pas pour toi». Elle chantait aussi sur « Sans contrefaçon » de Mylène Farmer, en écoutant les vinyles de sa mère qu’elle a gardés chez elle.

Mais passer le cap du chant « dans la salle de bain » à celui de le faire partager à un auditoire plus large est arrivé par hasard. Un soir, dans la chambre de son frère, Hugo Hubert (avec qui elle travaille la musique), elle écoute ses compos. Elle lui propose un texte et pose sa voix sur sa musique;  «ça a matché, alors on a continué ».

Ultra Romances : Agathe Genieys et Hugo Hubert

D’un côté, Agathe écoute beaucoup de chansons françaises, de Daho à l’actrice Marie Laforêt, en passant par Malik Djoudi . Son frère quant à lui, est plutôt rock et international de Arctic Monkeys en passant par The Who ou encore The Strokes.

Pour l’instant, la voix d’Agathe parle plus qu’elle ne chante.

Pour Eté vertigo, c’est Zebulon qui s’occupera du mix, du mastering et des arrangements.

La demoiselle a de multiples talents puisqu’elle signe le magnifique visuel du groupe et du morceau, fruit d’un procédé de multiples expositions en repensant à la photo argentique. Composé d’une bouche, d’un selfie de son ombre un été et d’un jeu de couleurs.

Le rêve ultime d’Agathe était d’être parolière et d’entendre un de ses textes à la radio. Il y a tout à parier avec ce jeune groupe prometteur que l’on entendra bientôt sur les ondes les deux : paroles et musique !

Le deuxième morceau du groupe sort aujourd’hui, jeudi 26 mars; en plein confinement, la vie continue.

« Mon amour dedans »

Son frère y joue notamment de la guitare électrique.

Écouter Ultra Romances https://soundcloud.com/ultraromances
Suivre Ultra Romances https://www.instagram.com/agathegenieys/

SZAMANKA