ACCUEIL

SHAME “Drunk Tank Pink”

Après le succès du premier album “Songs Of Praise” (2018), Shame trouve de nouvelles forces pour bousculer leurs certitudes tout en soulignant les déchirures que le chanteur Charlie Steen affectionne. En utilisant encore davantage cette voix écorchée qui a forgé une solide réputation dans le milieu du post-punk, les jeunes britanniques s’accompagnent là de rythmiques étourdissantes et de subtilités encore plus enivrantes.

Cette combinaison combative, associée à la production de James Ford (Simian Mobile Disco) rend cet album d’autant plus explosif. Les guitares puissantes et les harmonies plus imposantes dominent le mix avec audace, apportant des nuances plus sombres pour contraster les moments plus clairs. Shame trouve de nouvelles façons de canaliser cette énergie imparable.
Nigel Hitter” est un exercice magistral de tension et de relâchement, avec la section rythmique qui maintient l’ensemble pendant que le leader Charlie Steen hurle “I’m burning at both ends naturally“…

Le groupe se joue habilement de nous, en attaquant sur un terrain décalé où l’on ne l’attend pas forcément. Shame poursuit malgré tout la trajectoire palpitante en s’appuyant sur une expérimentation lourde plutôt que sur le punk implacable. Il se permet ainsi de nous faire croire qu’il verse dans la mélancolie et l’émotion sur la fausse balade “Born in Luton” jusqu’à ce que le chant se métamorphose en accompagnant la noirceur des propos.

March Day” contraste des passages denses qui flirtent avec le rock classique, tandis que les instrus fluides de “Snow Day” soulignent à quel point ils ont grandi depuis “Songs of Praise“.
Water in the Well“, révèle que Shame sont finalement des idéalistes et des romantiques dans l’âme. Ils laissent la douleur faire surface à merveille sur le mélange luxuriant de désir et de deuil de “Human”, et atteignent les nuages ​​sur la grandeur du ralenti de “Station Wagon“. Même dans des moments plus restreints comme ceux-ci, un instantané souvent passionnant d’un groupe se dirigeant vers de grandes choses…

SHAME “Drunk Tank Pink” disponible ici : https://shame.ffm.to/drunk-tank-pink