Chroniques

OLIVIER MELLANO AU SERVICE DE SA MAJESTÉ POÉSIE

Avant d’entrer dans la matière musicale et dans cet univers où les planètes sont les refuges aux différents projets de Olivier Mellano, il faut resituer les faits.

Par un beau jour de juillet, tout près de Rennes, lors du Festival Arti In Situ 2019 sur le site des Fours à Chaux de Lormandière à  Chartres de Bretagne (35), un nouvel ovni a posé son empreinte dans ma vie musicale.

Derrière mon œil électronique, mon observatoire à performances, l’impact et la magie Rock Poétique de ces instants de Olivier Mellano, a immédiatement piqué ma curiosité.

La première implication du jour de notre breton du jour, La Funghimiracolette avec la lecture de Claire-Ingrid Cottanceau. Grâce à sa guitare, compagne de composition de la fin des années 90, Olivier Mellano diffusait un vent de vagues planantes, donnant une dimension sensationnelle au moment.

La veille de cette rencontre musicale, les 6 cordes avaient illustré lors d’un ciné-concert le film de Ingmar Bergman, “L’heure du loup”.

A la nuit tombante, le jour dit, un autre Olivier est apparu… Oui “LE” Olivier Mellano guitariste rock avec son projet MELLANOISESCAPE et à ses côtés, deux demoiselles rythmiques infernales.

 

Mesdames, Messieurs nous avons été charmés par cette voix qui sait se faire hurlante dans des feux de riffs entêtants et vous bercer par des suspensions mélodiques angéliques.

D’autres planètes:

On ne peut pas résumer la capacité poétique et créative de Olivier Mellano à un seul de ses projets réalisés ou à venir.

En effet, notre hôte a accompagné et participé aux œuvres de Dominique A, Yann Tiersen, Dominic Sonic, Philippe Katerine, Miossec, Laetitia Shériff, Robin Guthrie des Cocteau Twins et bien d’autres, en tant que guitariste

Mais il s’aventure également dans la production musicale et dans l’écriture d’ouvrages dont un en cours depuis quelques temps… la fée musicale est prenante et intense…

NO LAND voit le jour en 2017 par l’invitation, qu’il lance à Brendan Perry, la voix masculine de Dead Can Dance, avec l’appui musical du bagad de Cesson-Sévigné.

La musique de Gabriel Fauré sera aussi son nouveau terrain de jeux, grâce au projet BAUM en 2018.

Résumer le chemin parcouru par Olivier Mellano et annoncer les événements à venir m’est aujourd’hui impossible.

Lust4Live.fr souhaite remettre en lumière l’album “Heartbeat of the Death”, sorti en 2018.

Pour vous faire votre propre idée et vous informer des projets du créateur rennais, rendez-vous ICI.

Afin de poursuivre votre exploration et entrevoir l’univers de Olivier Mellano, vous pouvez écouter l’excellente émission Tapage Nocturne De France Musique; c’est ICI.

Bon voyage à bord de Mellano’s Air Space !!!

MELLANOISESCAPE “Heartbeat of the Death”.

Guillaume d’Arsène