AccueilActuBlog

Daniel Jea, son album A l’instinct à l’instant

A l’instinct à l’instant (Siparka / InOuie Distribution) est le troisième opus de Daniel Jea, huit titres de chanson rock français qui finissent de nous convaincre que la poésie est à la musique ce que la lumière est au soleil. 

(c) Richard Bellia

Daniel Jea est auteur-compositeur-interprète et guitariste ayant accompagné entre autres La Grande Sophie, Françoise Hardy, Damien Saez, Bill Pritchard, Florent Marchet et Da Silva. Deux musiciennes de grand talent, France Cartigny (choeurs, melodica, batterie) et Emilie Rambaud (choeurs, batterie) accompagne Daniel Jea en studio comme sur scène. Sa guitare joue sur les cordes sensibles transcendant l’incandescence et la liberté.

Daniel Jean live au Point Ephémère

Du rock, de la pop, de l’électro, de la chanson française figurent au menu de ses dégustations musicales. Un rock surgit ‘’Au milieu’’ de la tension entre voix féminine, masculine et l’orchestration rythmée. 

Un rock intempestif constate un manque d’harmonie physique, ’’Désaligné’’, le sujet erre dans des paroles qui s’évadent en envolées lyriques. ‘’J’avoue’’ un slow rock envoûtant descriptif de sentiments troublants s’empare de l’air. ‘’Quitte moi’’ un impératif lancé à l’oreille comme un défi à l’amour finissant. 

‘’Tout est mieux’’ comme ça en position excentrée sur l’album, se trouve être un des morceaux le plus planant d’A l’instinct à l’instant. Belle déclaration à la voix rebondissante dans les affres de l’existence reconnait la valeur perfectible de la vie à deux « avec toi / tout est mieux / ou ça n’existe pas ».

L’éponyme titre ‘’A l’instinct, à l’instant’’ lie le temps à l’amour sans filtre de réflexion ou pensée. La musique s’emballe et freine le rythme saccadé en cascade d’un cours d’eau amoureux.

Le morceau final serait presque instrumental s’il n’était construit sur des extraits vocaux multilingue, une guitare électrique bien mélodique et le développement du rythme par une batterie incisive, le tout ‘’Non séparables’’.  

On l’a compris, Daniel Jea présente un album poétiquement rock, décliné selon la sensibilité de l’instinct et de l’instant. Superbement agencées, les thématiques rimant sur les sentiments, l’autre, le soi, l’amour, le désamour et la nouveauté régalent toutes les papilles auditives en mal de rock acoustique français impressionnant. 

On ne peut que se demander ce que cela donnerait sur scène, réponse prochainement en suivant l’actualité de Daniel Jea.

https://www.facebook.com/Daniel-JEA-346095272743/

Van Memento Maury