Chroniques

Cécile Hercule son album « PERDUE AU MILIEU »… Une fille crochée au bras de la poésie

Cécile Hercule et son nouvel album « PERDUE AU MILIEU », sont là pour vous aider à prendre cette hauteur, par le cœur et l’âme vagabonde.

C’est une poésie douce, citadine aux contrastes modernes, baignée d’une nostalgie comme une facette intime à l’origine de chaque mesure. Les ombres et les lumières du cœur de Cécile Hercule, animent cet album si délicat, riche d’héritages et de talents qu’elle cultive.

Elle écrit devant la fenêtre de sa vie réelle et rêvée. Cécile sait aussi faire face aux sensibilités si nombreuses et différentes. Il y a ces nuances qui rythment nos récits d’amours vivaces et enfouis, qui reviennent en délicieuses effluves d’insouciances et de sentiments, aux parfums uniques et naturels.

Cécile voyage au bras de sa mémoire et de ses envies soudaines de mettre les pieds dans le plat du tous les jours. Elle narre ses sentiments au fil de ces 12 titres si ravissants et de belles factures musicales. Pour cela j’en veux simplement l’énumération d’artisans qui ont accompagné ce projet entre Pierre Souchon et Ours pour ne nommer que ces deux familles là…

Le premier extrait de « PERDUE AU MILIEU » avec le single, « Du ciel, de la neige » est un duo avec ce fameux talentueux et discret, Monsieur Tim Dup.

Du ciel, de la neige (feat. Tim Dup) · Cécile Hercule · Tim Dup · Cécile Hercule · Pierre Souchon · Cécile Hercule Du ciel, de la neige (feat. Tim Dup) ℗ labeldiff43

En remontant le fil de l’histoire…

Cécile Hercule n’est est pas à son ballon musical d’essai. Elle a déjà été encensée par la critique. La finesse de son écriture et l’efficacité de ses mélodies qui touchent au cœur, ont fait mouche.

La lyonnaise s’affirme définitivement comme une artiste sur laquelle il va falloir compter au sein de la nouvelle scène pop française. Un disque au spleen gainsbourien habité par l’idéal romantique et littéraire de l’autrice. L’autodérision qu’elle pratique est une signature qui nous parle par cette saine simplicité.

En 2017, il est « 13h20 » et Cécile Hercule en fait une belle chanson, extraite de son album « Bonne conscience ».

2019 « La nonchalance » se pointe au creux de l’album « La tête à l’envers ».

Mars 2022, « Michel », encore une song d’amour de tous les jours…

Voilà que cette pioche de titres, au crochet des jolies notes et des mots doux et amers de Cécile Hercule, en arrive à son terme, en attendant la suite de la belle histoire que vous pouvez vous approprier.

Entre humour, mélancolies et passions amoureuses, Cécile Hercule est touchante et elle habille de ses ambiances si chaleureuses de leurs lumières, tout un album qui ne demande qu’à se faire écouter ici maintenant et ailleurs.

Guillaume d’Arsène

Pour suivre la route de Cécile Hercule

https://www.facebook.com/cecilehercule

https://www.youtube.com/channel/UCyK71O7nx9GV1cSEARzrqsQ