AccueilActuBlogMusique

Bobby Gillespie and Jehnny Beth “Utopian Ashes”

Le premier album d’un duo de choc terriblement chic, Bobby Gillespie (Primal Scream) et Jehnny Beth (Savages), porte le nom de “Utopian Ashes” et sera disponible le 2 juillet 2021…

Jehnny Beth et Bobby Gillespie

Bobby Gillespie et Jehnny Beth se sont rencontrés pour la première fois en 2015 lorsqu’ils ont tous deux été invités à jouer Suicide au Barbican de Londres. L’été suivant, Jehnny Beth a rejoint Primal Scream sur scène pour un duo sur Nancy Sinatra et Some Velvet Morning de Lee Hazlewood, qui a cimenté le lien entre les deux artistes.
En 2017, ils se sont réunis à Paris pour les sessions d’enregistrement, accompagnés de Johnny Hostile (basse) du trio Primal Scream : Andrew Innes (guitare), Martin Duffy (piano) et Darrin Mooney (batterie).
Le son initial, basé sur l’électronique, a progressivement évolué vers un sound design plus riche, entre soul, country, blues et rock ‘n’ roll. le leader de Primal Scream explique : «Je voulais ramener de la douleur dans la musique. Je n’en ai pas assez entendu dans la musique rock moderne »…

Utopian Ashes” raconte la perte, le manque de dialogue et la frustration émotionnelle que subit un couple lorsqu’il réalise que leur relation est maintenant impossible.
L’album s’inspire de la tradition des classiques de la country soul, tels que Grievous Angel de Gram Parsons et George Jones, pour affronter la lourde réalité d’un amour mourant. C’est un album pour les gens qui ont fait face à la tristesse inévitable qui accompagne l’âge et qui ont pris conscience de la vie qui l’accompagne.
Loin d’adoucir la noirceur de la situation, c’est surtout cet aspect que s’attache à mettre en exergue, se sentir moins seul, le duo atteint ce qui semble être un objectif dans l’art de nous faire ressentir leurs émotions intimes. Bien que ce ne soit certainement pas autobiographique, cette album canalise l’expérience des deux auteurs-compositeurs.

Remember We Were Lovers” met en lumière l’effort d’essayer de remettre de la couleur dans un environnement hostile est le sentiment qui nous traverse. Cela semble irréparable dans l’âme sudiste de “Chase It Down“, tandis que “English Town” montre que le monde extérieur est aussi sombre que la relation elle-même. Mais il y a aussi une volonté de rédemption dans cette histoire racontée dans “Utopian Ashes“, en particulier avec l’élégant “You Can Trust Me Now“, dans lequel le Bobby promet d’abandonner ses vices…

L’union émotionnelle des voix de Bobby Gillespie et Jehnny Beth, donne un goût sombre et sophistique a cette album, exprimant parfaitement les opinions désespérément disparates que l’amour peu nous offrir.
Aussi gratifiantes ou désespérantes que puisse être nos relations sentimentales, dans le simple fait d’exprimer ses pensées et ses sentiments à l’être qui ne vous témoigne plus que sympathie, une insatisfaction demeure : celle d’être compris sans avoir besoin de la parole, aspiration qui représente la nostalgie du tout premier regard.