Chroniques

“BEST OF THE BEST” .par Ronan Ron Bed de Belajo

A propos de notre chroniqueur…

Ronan, auteur, compositeur et interprète en solo ou en groupe, sous le nom de Belajo, est un explorateur de ces espaces temps musicaux où la délicatesse prend vie grâce à un regard sans fards sur notre quotidien et sa réalité.

Entre chanson et jazz et rock il est un goûteur de la vie qui partage ses voyages, d’ici et d’ailleurs en poèmes et tableaux musicaux.

Contact : https://www.facebook.com/korkojjj

Des albums références dans les lignes de Lust4live.fr…

“Voici une sélection de disques.. je ne dirais pas “meilleurs albums” car je trouve cette expression totalement défaite de sens.

Il est d’ailleurs “frustrant” de ne pas pouvoir en sélectionner davantage…il y a donc des grands oubliés, mais il faut trancher… 🙂

Je me suis plié volontiers à ce petit jeu et avec grand plaisir, voici donc parmi ce que j’ai sélectionné, des groupes qui m’ont particulièrement marqué, des disques maintes et maintes fois écoutés et qui auront laissé une empreinte indélébile en moi.

J’y ai fatigué mes oreilles encore et encore. Je m’aperçois que les années 90 étaient décidément très rock et très riches, il y a tant de groupes incroyables qui ont émergé durant cette période!!

C’est donc une sélection non pas de “meilleurs albums” mais  qui correspond à ma mythologie personnelle et qui me plonge dans les souvenirs des années d’insouciance où l’adolescence battait son plein avec tout l’engouement qui caractérise ce passage.

TNT de Tortoise (1998) (3ème album)

Acheté à sa sortie chez Rennes musique, c’est un album qui a un air de “mine de rien”. avec une pochette au dessin naïf qui lui correspond bien.

Qualifié de post rock, je ne le classe pas dans cette catégorie..

Pour moi, c’est un ovni car Tortoise réussit à rendre accessible ce courant musical très à la marge à l’époque.

Il y a quelque chose de léger, d’envoûtant, on y est plutôt bien et divaguons dans une sorte de fausse et douce nonchalance.

THE IDEAL CRASH de dEUS (1999) (3ème album)

J’adore cet enchevêtrement incessant des grattesdans ce disquebourré de bonnes idées, et de mélodies imparables.

Barman donne le ton et tient la barre. Aucun morceau n’est à jeter sur cet opus, les arrangements sont juste excellents.  Dès les premières secondes, tu embarques pour un voyage qui va te réserver des surprises et comme tu te sais en bonne compagnie, tu kiffes!!! Intérieurement jouissif, je trouve!! Un fucking good band!!

BOSSANOVA par les Pixies (1990) (3ème album)

Ce cri primal de Charles Michael !!! ce que ça fait du bien. ça déborde d’énergie punk et puis très vite, on part dans des sphères célestes. une sorte d’ elevator punk!! wouahouh!!  ça donne envie de crier aussi!!

Je ne sais pas pourquoi mais je sens une osmose du groupe à ce moment là de leur parcours, ils assoient leur style alternatif, sauvage et très construit à la fois. les titres s’enchaînent quasiment sans rupture à l’image de leurs concerts fleuves!! j’adore ce parti pris. pas de long discours, de la moiteur un peu  (si si) et des textes barrés et ravageurs. on a chaud mais jamais trop, c’est parfait!!

FRANK BLACK Frank Black (1993) (1er album)

Le bouddha du grungepropose un 1er album dense, rock, métal, folk, sautillant et lourd, tout en rupture. Fan des Pixies, je le suis tout autant de ce lutin qui me fascine toujours autant!! Cet album est devenu très vite un monument pour moi, un inaccessible …

peut être comme tous les messages envoyés à travers l’espace aux extraterrestres que Frank Black a sans doute déjà croisé quelque part sur une route après s’être perdu un soir dans le désert californien au bord d’une Cadillac.

REMUé Dominique A  (1999) (4ème album)

Un album remarquable, sombre et beau. j’y pense très souvent,  comment certains vivent, bah oui, comment… je m’en sens très proche, c’est un disque qui habite..

 je garde le souvenir d’un concert mémorable donné à st Nolff en 1999où Dominique A interpellé à ce sujet par un des spectateurs; nous annonçait  sa séparation avec la non moins talentueuse Françoiz Breut..

GARBAGE Garbage (1995) (1er album) / SUEDE Suede (1993)  (1er album)

Bonus avec ces 2 derniers groupes excellents découverts chez ce bon vieux magasin de disques indé Rennes musique où j’ai fait à l’époque tant de découvertes incroyables!!!

Mélodies accrocheuses pour ces 2 groupes qui ont été de gros gros détonateurs d’émotions, et là je fais clairement un retour dans ma chambre d’ado et je me revois foncer sur mon lecteur cassette et monter le volume au max!!!!

Et cerise sur le gâteau, j’ai eu l’occasion de les voir également sur scène en 99 à St Nolff toujours!! Quelle édition ce festival!!!

Extraits

Garbage : « Supervixen »

Suede. L’album Suede

Et il y a quelque chose d’évident qui me saute aux oreilles: définitivement rock ces années 90’s!!!”

                                                                                                          Ronan