L’équipe

L’équipe de Lust 4 Live


Claude Le Flohic (alias) Alechinsky

Début des 80’s, Alechinsky découvre les scènes de Manchester et de Londres et se nourrit des sorties de Factory Records, Creation et Rough Trade. Enfant du rock (qu’il soit punk, new-wave, post-punk, psyché, shoegaze ou garage) voyageur, curieux, jamais rassasié, il n’a de cesse de vous faire partager ses coups de cœur au travers de chroniques ‘’latest not last’’, qui vous transporteront quelque part entre Paris, Melbourne, Rennes ou Binic.

Stéphane Perraux (alias) StefArzak

La musique fonctionne à la façon d’un agréable virus, comme celui de la rage, qui se développe à l’intérieur de mes cellules vivantes (la bave en moins). Parfois, elle me titille, m’interpelle, mais surtout sans jamais avoir de cloisonnement. Libre d’écoute ! Dans une palette aussi variable que contradictoire. Comme la vie en somme ! Toujours devant, toujours en mouvement. Vivre sans musique reviendrait à manger sans gustation ou boire un verre sans les copains.

Fabien Heck (alias) Szamanka

Parce qu’il y avait enfant des disques à la maison et que la musique s’écoutait très fort. parce que les rencontres amicales et amoureuses se sont toujours accompagnés d’une découverte musicale, parce que ce sont les autres qui m’ont d’abord emmené vers des chemins de traverses avant qu’à mon tour j’indique des trajectoires sonores. Parce que, parce que dans les chansons il y avait aussi des mots et le plaisir et la liberté de les faire circuler avec ce projet Parce que, parce que le chemin continue et la joie demeure….

Anthony (alias) Anth ony

Anthony c’est l’homme cocktail : Le fils d’une mère espagnole qui lui a insufflé le goût aux musiques dansantes ( Compay Segundo s’il ne fallait en citer qu’un…). Le fils d’un père soixante-huitard qui a rapidement posé les fondations à grand coups de guitares électriques aux riffs acérés (Gotthard, Black Sabbath et tant d’autres classiques). Le frère cadet de la famille qui a appris à faire le grand écart à coup de rap US , culture hip-hop et du metal fusion (Rage Against The Machine, Korn, Jamiroquaï, Dj QBert…). Ce mélange le fera se tourner dès le début de l’adolescence vers la pratique de la musique, la batterie dans un premier temps. Puis la guitare, la basse, et enfin le chant. Cet éclectisme apporté par sa famille sera sa marque de fabrique lors de ses projets musicaux ( métal fusion , punk uk , rock us , electro, auto-prod…). Aujourd’hui cette joie du mélange des saveurs , Anthony la fait partager en écrivant avec des mots simples sur des groupes qu’il considère comme « en devenir ». Fervent défenseur de l’ouverture d’esprit, il ne rêve que d’une chose : que l’auditeur s’ouvre à ce mélange savoureux et moins radiophonique qu’est l’immensité de la richesse musicale indépendante.

Vanessa

Que ce soit en musique ou en poésie, les mots l’ont bercée depuis l’enfance. Poète, elle aime jouer avec et les cultiver dans son jardin non secret en récoltant un plaisir infini à partager expériences et ressentis . Electro, trip-hop, pop, indie rock psyché avec un zeste de punk constituent son cocktail musical favori, mais son ouverture d’esprit la mène à un éclectisme côtoyant tous les styles musicaux présents, passés et futurs.

Guillaume Dubost (alias) d’Arsène

Avant de fermer les yeux, choisissez un album, une playlist sur mesure (ou laissez faire simplement le hasard parfois…sur un bien-entendu ça peut marcher…), installez-vous et lancez les notes !
Voilà pourquoi j’aime la musique, elle permet de voyager, si loin où la raison s’égare comme dirait l’autre… S’égarer au gré des artistes et de leurs inspirations lorsqu’ils se lancent sur scène ou qu’ils nous laisseront nous approprier leurs rêves.
Leurs tracs sont la preuve d’un travail en amont, alors il faut leur laisser le temps et écouter. Entendre n’est pas Ecouter !
Alors si la luxure du live est là, à ces moments-là, nous sommes tous bel et bien vivants !!!

Bartholé

Tout commence par le piano, pas celui dont je n’ai jamais joué, mais celui de mon grand-père, professeur de conservatoire, s oliste qui accompagna un temps Edith Piaf et composa pour elle. Instrument majestueux et sensuel sur lequel il jouait de ses doigts virtuoses Debussy, Fauré, Ibert. Aujourd’hui, je retrouve ce plaisir charnel autant à la salle Pleyel ou à la philharmonie de Paris que lors du concert des Marquis de Sade au Petit Bain ou devant la scène de la Cloche à Binic pour pogoter sur le gros son des deux quintaux du bassiste des Mark Porkchop Holder. Je suis un épicurien musical. En hommage à mon grand-père et pour faire partager cet éventail d’émotions, je reprends son nom d’artiste pour signer désormais Bartholé.

Sylvain Daïanu​ (alias) John Book

Nourri aux blockbusters des années 80, au rock fiévreux période New Wave et à la poésie contemporaine,  je voue une admiration sans borne à Steven Spielberg, Noir Désir, Richard Fleischer, Jeff Buckley, Park Chan Wook , Jean Louis Murat, Steve Mac Queen, Fugazi, Andreï Zviaguintsev, A-ha, Akira Kurosawa, George Michael, Jean Claude Brisseau, Arthur Rimbaud, Radiohead, Valérie Rouzeau, Sebadoh, Bukowski, Guy Goffette,  Calaferte, Nick Cave, Kate Bush, Sharon Van Etten, Vic Chesnutt, Daniel Darc et 16 Horsepower. Et éprouve  un amour inaltérable pour  Les Aventuriers de l’Arche Perdue, Jaws, Shame, West Side Story, Krull, les Goonies, Le Cercle des Poètes Disparus… sans oublier Isabelle Huppert, Kate Winslet, Jean Gabin et l’immense Harrison Ford. Un Shaker géant de sentiments qui remplit ma vie et la secoue dans tous les sens! Du Rock à fond les ballons, une salle de Cinéma vintage et de l’élévation spirituelle. What Else ? Ha oui, j’oubliais, La Vie est Belle!

Nora Bouzit







Anne Mazelière








Annick Fidji